Réadaptation et traitement

La réadaptation au sens médical se réfère à l'usage de méthodes visant à minimiser les conséquences physiques, psychologiques et sociales d'un handicap. Au cours de la réadaptation, les patients doivent souvent entreprendre une variété d'exercices, dont certains peuvent être douloureux ou pénibles.

Un traitement (parfois aussi désigné sous le terme thérapie ou thérapeutique) est le terme utilisé pour décrire les mesures prises pour traiter un handicap ou une maladie suite à un diagnostic. Son objectif à long terme de la thérapie peut être de rétablir les fonctions physiques ou mentales (traitement curatif) ou à court terme l'élimination ou l'atténuation de symptômes (traitement palliatif). Il existe de nombreuse formes de traitement, dont certaines qui ne sont pas de nature médicale conventionnelle.

Efficacité de la thérapie

L'efficacité d'un traitement dépend toujours de la maladie et de la personne concernée; une bonne communication entre le thérapeute et le patient est crucial pour un traitement efficace. En veillant à leurs besoins par eux-mêmes, les patients peuvent en plus de cela eux-aussi contribuer à une meilleure gestion de leur maladie. 

On distingue la thérapie générale de la thérapie spécialisé. Alors que la thérapie générale est orientée vers l'état général du patient, la thérapie spéciale traite certains symptômes en détail.

Le jeûne thérapeutique

La thérapie du jeûne est une thérapie décrite par le médecin Dr. Otto Buchinger et qui a une longue tradition en Europe. Elle englobe les trois dimensions de la médecine, de la spiritualité et du psychosocial. Grâce à la synergie de ces trois dimensions des maladies peut être prévenues ou traitées, notamment des inflammations chroniques, de la simple douleur ou des maladies cardiovasculaires.

Thérapie respiratoire

La thérapie respiratoire est une branche de la médecine complémentaire et vise soit à traiter les troubles fonctionnels des poumons ou de l'appareil vocal, soit à soulager d'autres maladies en harmonisant la respiration

Une fille prend une profonde respiration. | © Unsplash

La thérapie respiratoire est également utilisée dans le cadre du yoga pour calmer le corps et l'âme.. (Photo: Unsplash)

Hippothérapie

L'hippothérapie a été développée par la passionnée de la cavalerie et physiothérapeute Ursula Künzle dans les années 1960. En hippothérapie, les mouvements rythmiques du dos du cheval entraînent une amélioration de la mobilité de la colonne lombaire et des articulations de la hanche. La thérapie permet également de relâcher les muscles trop tendus dans ces zones. 

Thérapie musicale

La musicothérapie peut améliorer de manière tangible le développement et le pronostic d'une personne handicapée. Grâce à l'utilisation ciblée de la musique, des effets thérapeutiques peuvent être observés particulièrement pour les maladies mentales, mais aussi sur la santé physique. 

Un piano et une partition | © unsplash

La musicothérapie peut réduire les effets et le développement d’un handicap. Astrid Lorz-Zitzmann fournit des renseignements supplémentaires sur la musicothérapie pour les personnes handicapées. (Photo: Unsplash)

Réflexologie

La réflexologie est une technique de pression et de massage qui accorde une attention particulière aux zones réflexes du pied. La surface des pieds et des oreilles, en particulier, sont reliées à certains organes. En massant ces surfaces, les organes internes peuvent donc être traités.  

Les autres formes de thérapie et leur efficacité

Outre les thérapies susmentionnées, il existe de nombreuses autres formes de thérapie, telles que la physiothérapie, l'ergothérapie ou l'ostéopathie.

Cet article vaut-il la peine d'être lu?

Trouvé une erreur ? Signaler maintenant.

Avez-vous une question à poser à la communauté ?