L'assurance invalidité (AI)

L'assurance invalidité (AI) fait partie du réseau fédéral de sécurité sociale et constitue le pilier le plus important de la prise en charge des personnes handicapées. L'objectif de l'assurance invalidité est de garantir les moyens de subsistance de l'assuré par des mesures d'intégration ou des prestations en espèces lorsqu'il devient invalide.

L'assurance invalidité existe depuis 1960 et définit l'invalidité comme une incapacité de travail ou une incapacité d'exercer des activités dans le domaine de responsabilité précédent, causée par une atteinte à la santé physique, mentale ou psychologique. Cette incapacité doit être permanente ou doit avoir duré longtemps (au moins un an). Aucune distinction n'est faite entre les handicaps qui existaient déjà lors de la naissance et ceux qui surviennent plus tard durant la vie.

Alors qu'auparavant, l'accent était mis sur les prestations financières, aujourd'hui l'objectif est plutôt que les personnes handicapées ou qui risquent de le devenir soient de plus en plus souvent réintégrées dans le marché du travail. Les dernières révisions de l'AI visaient à intégrer davantage de personnes dans la vie active et à restructurer le régime d'assurance invalidité déficitaire et à le ramener à l'équilibre financier d'ici 2025. 

Objectif de l'AI

Le rôle de l'assurance invalidité est d'alléger les conséquences financières de l'invalidité par le biais d'une pension ou d'une intégration dans la vie professionnelle. Les offices régionaux d'assurance invalidité et des équipes cantonales en sont responsables depuis 1992. Ils s’échangent des informations et travaillent ensemble sur une base suprarégionale, en liaison avec les nouveaux services médicaux (RAD) créés en 2005. 

La quatrième révision visait à contrecarrer la forte hausse des pensions d'invalidité et l'explosion des coûts qui en découla. L'accent mis sur le principe de l'intégration devait inciter les jeunes personnes handicapées, en particulier, à revenir sur le marché du travail et de leur fournir une nouvelle perspective de carrière. Derrière ces réformes, on trouve une devise de responsabilité personnelle et d’autodétermination au lieu d’une retraite anticipée. 

Droit à la pension d'invalidité

En principe, tous les assurés qui vivent ou travaillent en Suisse ont droit à des mesures d'intégration médicale et professionnelle au titre de l'AI. Contrairement à l'assurance accident, l'assurance invalidité couvre l'ensemble de la population. Toute personne, qu'elle exerce une activité professionnelle ou non, y contribue par des versements mensuels obligatoires. 

Toutefois, depuis que les mesures concernant la détection et l'intervention précoce ont été élargi en 2006 et que la coopération entre institutions ai été amélioré, les pensions sont attribuées beaucoup moins fréquemment. L'accent mis sur la réintégration vise à empêcher les hommes et les femmes ayant des problèmes de santé d'abandonner le travail et de devenir des retraités permanents.