Les difficultés associées à l'âge

Grâce à des changements de mode de vie et aux succès de la médecine moderne, les gens vivent désormais des vies de plus en plus longues. Bien que les personnes âgées restent désormais actives et indépendantes plus longtemps, les problèmes de santé liés à l'âge tels que la démence et les handicaps sont conséquemment également à la hausse.

Comment la société traite-t-elle le nombre croissant de personnes handicapées? Quand les personnes concernées vieillissent, qui s'occupe d'elles? Et dans quelle mesure est-il encore possible de vivre une vie aussi autonome que possible avec un handicap à un âge avancé? On parle beaucoup de changements démographiques dans notre société. De nos jours, l'espérance de vie augmente et les gens âgées sont actifs et indépendants plus longtemps râce aux réalisations de la médecine moderne et aux changements de modes de vie. Mais là n'est qu'un aspect de ces changements. On parallèle, on observe de plus en plus de personnes âgées souffrants d'un handicap. Ce n'est qu'avec qu'en incluant ces personnes en société que l'on peut surmonter cet immense défit.

Le taux de personnes handicapées en augmentation

Les enquêtes de l'Office fédéral de la statistique montrent que le handicap est fortement corrélé à l'âge. Le nombre de personnes handicapées était estimé à environ 1,4 million en 2011, mais il est pourtant aujourd'hui déjà à 1,7 million. Seuls 3% d'entre eux sont des enfants âgés de 0 à 14 ans. De ces 1,7 million, on compte 27% de personnes gravement atteintes.

Une personne âgée en fauteuil roulant parle à sa fille à ses côtés | © Josh Appel - unsplash

Avec l'âge, le risque de souffrir d'un handicap augmente. (Photo: Unsplash)

L'âge comme cause de handicap

Parmi les millions de personnes âgées souffrant d'un handicap, on distingue les personnes souffrant d'un handicap en raison de leur âge de celles qui vivent avec un handicap depuis leur naissance. Il est plus commun qu'un handicap survienne avec l'âge que de naître avec un handicap. En d'autres termes, la probabilité de handicap augmente avec l'âge.

Différents problèmes liés à l'âge

Les situations et les problèmes propres aux deux groupes sont différents. Il y a quelques années, le psychologue et psychothérapeute allemand Dr. Michael Wunder a écrit un article intéressant sur ce sujet. Il déclare: « Les différences essentielles entre les personnes âgées handicapées et les autres personnes âgées se trouvent dans les domaines de l'image de soi, dans la possibilité de traiter l'effet de l'âge sur le corps et de se sentir plus épanouie par sa vie. En revanche, les domaines de la sécurité financière, des besoins particuliers en matière de santé et de soins infirmiers, et des exigences spécifiques en matière de logement sont également présentés comme des problèmes sérieux dans la littérature, mais ne sont pas décrits comme différents de la situation des autres personnes âgées ».

Une vieille dame regarde le coucher du soleil avec sa petite-fille à ses côtés | © Dominik Lange/unsplash

Que l'on vieillisse avec un handicap dors et déjà présent ou qu'un handicap se développe à un âge avancé, les défis pour les personnes concernées et la société sont considérables. (Photo: Unsplash)

Enjeux et solutions liés au handicap à un âge avancé

Le nombre croissant de personnes âgées handicapées crée de nombreux défis. Une étude de 2016 (Originalement en allemand: «Behindert alt werden – spezifische Lebenslage und Bedarfe») identifie les enjeux et des solutions associées à ce phénomène. Elle observe que beaucoupe des difficultés rencontrées par ces personnes sont dues à la pauvreté liée à l'âge, car beaucoup ne peuvent plus exercer un emploi rémunéré. En outre, leurs cercles sociaux sont réduits, et en raison de l'âge et de la retraite, elles perdent aussi le contact avec leurs collègues. Lorsque qu'elles requierent des soins, les personnes âgées sont de plus en plus souvent contraintes de vivre dans un foyer pour personnes âgées. Bien qu'elles reçoivent les soins qui leurs sont nécessaires, elles se trouvent souvent déconnectées de la société car les mesures d'intégration prises dans ces établissements sont souvent minimes. On dénote aussi une augmentation dans les handicaps tels que la mobilité réduite, la démence et les maladies mentales.

Selon l'étude, ces défis peuvent être relevés grâce aux mesures suivants; l'ouverture des services aux personnes handicapées, des offres de préparation à la retraite et stratégies à long terme recommandées pour rendre l'éducation, les structures d'emploi, le système de santé, les soins et la vie communautaire inclusifs. Les personnes handicapées, comme les personnes non handicapées, ont le droit de vivre leur vie de la manière la plus autonome et la plus autodéterminée possible, même à un âge avancé. Cependant, ses défis qui y sont associés restent grands. Un premier pas n'aura été franchi que si la société s'ouvre à la participation de toutes les personnes handicapées et supprime les obstacles à tous les niveaux.