Prévenir et soulager les maladies chroniques : le rôle important de la nutrition

Les maladies chroniques coûtent la vie à des millions de personnes dans le monde chaque année. Que ce soit le diabète, l'hypertension, l'augmentation du cholestérol, les maladies cardiaques, les problèmes articulaires ou même la maladie d'Alzheimer, une mauvaise alimentation peut être la cause de maladies chroniques.

Les maladies mentionnées ci-dessus sont souvent favorisées par la production de certains neurotransmetteurs qui sont libérés dans l’organisme en raison de processus inflammatoires chroniques. Des études récentes ont prouvé qu'un régime alimentaire naturel composé d'aliments aussi peu raffinés que possible et riches en antioxydants et en fibres peut prévenir et soulager les maladies liées à l'abondance. Les aliments transformés industriellement, qui contiennent du sucre, des glucides isolés et des graisses de mauvaise qualité mais pratiquement pas de micronutriments essentiels ni de substances vitales, entraînent un processus inflammatoire persistant dans tout l'organisme et créent ainsi la base de ces pathologies, aujourd'hui très répandues.

Rester en bonne santé grâce à son alimentation

La teneur en lipides devrait se situer entre 15% et 30% de l’apport énergétique total. La consommation de sucres libres (par exemple dans les boissons non alcoolisées et de nombreux aliments produits industriellement) ne doivent en revanche pas dépasser 10 % de l'apport énergétique total. Il est recommandé de consommer au moins 400 g de fruits et légumes par jour. Cette mesure, associée à la consommation de produits à base de céréales complètes, garantit un approvisionnement suffisant en fibres alimentaires. En outre, il est recommendé de s'orienter par rapport au recommandations fournies par l'Organisation mondiale de la santé concernant le poids corporel, mesuré par l'indice de masse corporelle (IMC).

Pour les personnes de tout âge, il est recommandé de faire de l'exercice pendant au moins 30 minutes chaque jour pour maintenir la santé cardiovasculaire. Un exercice plus intense sur une plus longue période est encore meilleur pour la santé et est particulièrement utile pour prévenir l'obésité. La quantité d'activité physique doit être individualisée, en fonction des circomstances propres à chaque individu.

Un vieil homme et une personne handicapée font de l'exercise. | © Arisa Chattasa/unsplash

Le sport est un élément important dans la prévention des maladies. (Photo: Unsplash)

Conseils alimentaires en cas de maladie chronique

Les aliments ou substances suivantes sont préjudiciables à la santé: les aliments raffinés tels que la farine blanche, le sucre, les aliments préparés, les édulcorants et condiments, les graisses transformées, la nicotine, l’alcool ainsi qu’une forte consommation de charcuteries.

N'oubliez pas d'intégrer dans votre plan alimentaire davantage d’aliments naturels, riches en substances vitales, et de boire de grandes quantités d’eau naturelle. Une alimentation saine et variée comprend également des légumes de saison, en particulier les légumes verts et les fruits de saison. Les produits à base de grains entiers, le riz, les pommes de terre, les viandes maigres, les poissons d’eau douce ainsi que les produits laitiers constituent la base d’une alimentation saine et équilibrée. Les noix, l’huile de lin, les poissons gras et le cacao sont des sources importantes d’acides gras essentiels oméga-3. Les bananes, les abricots, les graines de sésames, les légumes verts, le germe de blé et les flocons d’avoine sont par ailleurs riches en fibres alimentaires.

Boire fait partie d'une bonne alimentation

Un aspect qui passe souvent inaperçu lorsqu'on parle de nutrition est ce qu'on boit. Notre corps est en effet en grande partie constitué d'eau. S'hydrater suffisamment, en prennant compte de l'effort physique qu'on effectue quotidiennement, est donc élémentaire pour notre bien-être. Il convient de noter que les boissons non alcoolisées, le café et l'alcool ne sont pas considérés comme des liquides d'un point de vue nutritionnel. La meilleure façon de s'hydrater est de boire de l'eau minérale plate et du thé (mis à part le thé noir).

Un verre d'eau | © Manki Kim/unsplash

Consommer suffisamment de liquides est également importante pour notre bien-être. (Photo: Unsplash)

Savoir ce qui est bon pour soi

Il n’y a pas d’âge pour prendre en main la prévention des maladies chroniques. Un mode de vie sain, une activité physique régulière ainsi qu’un poids corporel stable et adéquat sont tout autant de mesures permettant de réduire le risque de maladie et d’améliorer l’état de santé. Des indications précises et scientifiquement démontrées quant au régime alimentaire à adopter en cas de maladie n’existent que pour un nombre très restreint de maladies.

Pour déterminer quels aliments vous sont favorables et lesquels ne le sont pas, il est suggéré de suivre les recommandations citées plus haut, d’observer comment votre organisme réagit à quels aliments, et d’expérimenter divers aliments. Il faut également se rappeler que moins, c’est souvent mieux. Une alimentation saine et équilibrée permet à chacun d’améliorer sa qualité de vie.