Troubles de conduites alimentaires (TSA)

On parle de trouble alimentaire lorsqu'une personne ne mange pas en fonction de ses besoins physiques. Souvent elle ne ressent pas la sensation de satiété et, selon les circonstances, pas le sentiment usuel de faim non plus.

Une alimentation équilibrée peut par moment ou lors de phases devenir incontrollée, ce qui s'accompagnent d'un sentiment angoissant de perte de contrôle. Les troubles alimentaires les plus courants sont le syndrome d'hyperphagie incontrôlée, la boulimie ou l'anorexie.

Les troubles de l'alimentation, une forme de troubles du comportement 

Les troubles alimentaires sont des troubles du comportement pendant lesquels l'alimentation est constamment le centre d'attention. La personne affectée est toujours émotionnellement et mentalement préoccupée par le fait de manger ou de refuser de manger. Ceci est étroitement lié à des aspects psychosociaux et psychosomatiques (c.-à-d. attitude envers son propre corps). À long terme, ce trouble du comportement entraîne de graves atteintes à la santé. 

Les formes du trouble de l'alimentation

Il existe différents types de troubles alimentaires mais leurs taux de croissance sont tous en augmentation à travers le monde entier.

L'anorexie est un trouble alimentaire characterisé par un alimentation très réduite qui conduit à un poids inférieur à la normale. Elle est accompagnée d'une crainte prononcée de prendre du poids.

La boulimie désigne un trouble où l'on souffre de crises de boulimie, dit autrement des périodes de consommation de nourriture très importantes et incontrollées. Ces périodes sont suivie de mesures cherchant à compenser pour ses crises telles que des vomissements ou la prise de laxatifs, les personnes concernées cherchant à éviter de gagner de poids même au détriment de leur santé.

Le syndrome d'hyperphagie incontrôlée ou hyperphagie boulimique (en anglais: Binge eating disorder) décrit des crises similaires à celles qu'éprouvent les personnes boulimiques, accompagnées de sentiments de dégoût ou de honte. Contrairement à la boulimie, cependant, les personnes concernées ne prennent pas de mesures compensatoires.

En plus de ces trois troubles alimentaires très courants, il existe beaucoup d'autres troubles alimentaires soit spécifiques ou dont certains dont les symptomes où la classification ne sont parfois pas complétement claires. Les femmes sont beaucoup plus souvent touchées par un trouble alimentaire que les hommes.