Les allergies, un phénomène très répandu

Les allergies, une maladie très répandue

Les allergies sont une forme de maladie très répandue. Entre 15 et 20 % de la population suisse totale souffrent du rhume des foins, il s'agit de la forme d'allergie la plus répandue. Il existe aussi d'autres types d'allergies comme les allergies alimentaires, aux médicaments, à la poussière domestique, aux poils d'animaux ou aux produits cosmétiques. Le corps d'une personne en bonne santé réagit lorsque des substances étrangères pénètrent dans l'organisme; cela est nécessaire car c'est grâce à ce méchanisme que les substances qui seraient dangereuses peuvent être rendues inoffensives. Cependant, les personnes allergiques développent une hypersensibilité, c'est-à-dire une réaction excessive à des allergènes largement inoffensifs tels que le pollen, les particules de poussière ou la nourriture. Il en résulte souvent des éruptions cutanées, de l'asthme ou un rhume.

Dans les années 1980, on a constaté une augmentation rapide du nombre de personnes allergiques dans les pays industrialisés. Bien que les scientifiques du monde entier tentent de découvrir les secrets du système immunitaire et pourquoi il réagit incorrectement en cas d'allergies, il n'a pas encore été possible de découvrir les causes exactes des allergies. Le fait est que de nombreuses personnes souffrent d'allergies qui, selon leur gravité, entraînent des restrictions considérables.

Pourquoi les allergies se développent: une variété de théories

Selon Dr Renz Mang, allergologue en exercice: « Il est vrai qu'on observe une augmentation de l'incidence des maladies allergiques dans les pays industrialisés au cours des dernières décennies. Jusqu'à présent, il n'y a pas d'explication entièrement convaincante à ce phénomène, mais l'hypothèse hygiéniste est souvent invoquée. »

Selon le Dr Mang, l'hypothèse hygiéniste affirme qu'un manque d'activation (un manque de stimuli) du système immunitaire, dû à des mesures d'hygiène exagérées surtout pendant l'enfance et le début de l'adolescence, pourrait favoriser l'apparition d'allergies.

Une usine pollue l'atmosphère, entraînant une augmentation du taux d'allergie par habitant. | © unsplash

La pollution environnementale est aussi considérée une cause potentielle de l'augmentation du taux d’allergie par habitant. (Photo: Unsplash)

Différents facteurs déclenchant des allergies

On soupçonne qu'il existe de nombreux autres facteurs favorisant le développement de maladies allergiques. « Par exemple, on sait qu'il peut y avoir une prédisposition génétique aux allergies. Les enfants dont la famille est touchée par des allergies, par exemple un rhume des foins, ont un risque sensiblement accru de souffrir également d'une allergie », explique le Dr Mang.

Parmi les autres causes possibles, on peut citer l'augmentation de la pollution environnementale  et les changements de mode de vie. Parmi ces derniers, on compte par exemple  un niveau de stress généralement plus élevé, un alimentation différente et des périodes d'allaitement plus courtes pour les bébés. Certains scientifiques ont même montré qu'une exposition accrue au pollen, probablement lié au réchauffement climatique ou à la pollution, entraîne une sensibilisation accrue de l'organisme à ces allergènes.

Il a été démontré que les enfants courent un risque accru d'allergies si leurs deux parents sont également allergiques ce qui indique que l'héritage génétique joue aussi un rôle. Peut importe la manière par laquelle une allergie survient, elle doit bien sûr doit être diagnostiquée et traitée en conséquence.