Places de stationnement pour personnes handicapées | © Pixabay

Stationnement des personnes handicapées

Une place de parking réservée aux personnes handicapées - cela semble logique, mais ce n'est pas toujours le cas. Toute personne qui gare son véhicule dans ces zones spécialement désignées doit être munie d'une carte de stationnement bleue et l'afficher de manière lisible dans la voiture. Sinon, vous risquez une amende.

Pour obtenir une allégement de stationnement en Suisse, la personne concernée doit avoir un handicap important à la marche. Cela se traduit par le fait que la personne handicapée de la marche ne peut, de manière permanente ou temporaire (pendant au moins six mois), se déplacer à pied que sur une distance maximale d'environ 200 mètres ou seulement avec l'aide d'un accompagnateur ou d'aides spéciales.

Il doit s'agir d'un handicap de la marche, dont la cause peut se situer dans l'appareil locomoteur des jambes ainsi que dans l'appareil respiratoire et circulatoire.  La raison de la limitation de la marche doit être certifiée par un médecin. La demande doit être présentée par écrit à l'autorité cantonale compétente.

Demande 

La carte de stationnement est émise par les autorités cantonales compétentes. Des cartes de stationnement sont délivrées aux personnes handicapées ainsi qu'aux organisations transportant des personnes handicapées à pied. La carte de stationnement n'est pas transférable. Elle n'est valable que pour la conduite autonome ou pour la durée du transport d'une personne avec un handicap de marche. Les formulaires à cet effet peuvent être téléchargés sur le site web de l'Association des services automobiles ASA.

Validité de la carte de stationnement

Le permis de stationnement est généralement valable pendant un an, avec un maximum de cinq ans et un minimum de six mois. La taxe dépend de la réglementation cantonale. La carte de stationnement bleue est valable dans toute la Suisse et dans les pays qui ont adhéré à la recommandation de la Conférence européenne des ministres des transports (CEMT). La reconnaissance des cartes de stationnement délivrées par des organisations qui transportent des personnes handicapées à pied est soumise à l'appréciation de l'État étranger concerné.

Panneau indiquant une place de stationnement pour handicapés | © Pixabay

Seule la carte de stationnement bleue autorise son titulaire à se garer sur les places de stationnement pour handicapés. (Photo: Pixabay)

Diverses réglementations 

Outre le fait de pouvoir se garer sur les places de stationnement spécialement désignées, les détenteurs de la carte de stationnement bénéficient de plusieurs autres privilèges. Par exemple, selon le texte de loi, ils sont autorisés à garer leur véhicule sur les places de stationnement officielles pendant une période illimitée (24 heures). Toutefois, cela ne s'applique pas à la propriété privée. Dans les zones de rencontre ainsi que dans les zones piétonnes (si la circulation dans la zone est autorisée), le stationnement est autorisé pour une durée maximale de deux heures. Les personnes ayant un handicap de marche important peuvent stationner pendant un maximum de trois heures dans la zone d'interdiction de stationnement si elles n'entravent pas la circulation de ce fait et si aucune place de stationnement officielle n'est disponible à proximité raisonnable.

Variation d'un endroit à l'autre

Il convient également de noter que le stationnement sur les places de parking est soumis à la réglementation locale. Celles-ci peuvent varier d'un canton à l'autre. Il n'est pas possible de faire une déclaration générale. À Zurich, par exemple, le stationnement est illimité et une carte de stationnement (indiquant l'heure d'arrivée) n'est pas nécessaire. Dans d'autres endroits, cependant, comme mentionné ci-dessus, des réglementations différentes s'appliquent. 
Lors de l'utilisation des parkings, un disque de stationnement avec l'heure d'arrivée doit être fixé derrière le pare-brise en plus de la carte de stationnement. Selon l'Office fédéral des routes (OFROU), il n'y a pas de limite de temps pour stationner sur les places de stationnement réservées aux handicapés. Sauf si une signalisation appropriée l'indique.

Abus d'utilisation

L'utilisation abusive de la carte de stationnement ou le non-respect des règles entraînera une amende, un avertissement ou le retrait de la carte de stationnement, selon la gravité du cas. Une nouvelle carte peut être émise pour la même personne au plus tôt après un an.

Même si les places de stationnement pour handicapés semblent être "toujours libres", veuillez garer votre véhicule uniquement en tant que personne autorisée sur ces places de stationnement désignées ! Pour les personnes souffrant de graves limitations physiques, disposer d'une place de stationnement spéciale est souvent le seul moyen d'être et de rester mobile. 

Pour vous aider à trouver une place de stationnement pour fauteuil roulant, nous vous recommandons le site web placehandicape.ch


Cet article vaut-il la peine d'être lu?

Trouvé une erreur ? Signaler maintenant.

Avez-vous une question à poser à la communauté ?