Skip to Content Skip to Mainnavigation Skip to Meta Navigation Skip to Footer
Skip to Content Skip to Mainnavigation Skip to Meta Navigation Skip to Footer

Moyens auxiliaires pour les personnes avec handicap

Les personnes avec handicap peuvent mener une vie indépendante et largement autonome – avec les aides appropriées. En effet, de nombreux handicaps s'accompagnent généralement d’une limitation fonctionnelle du corps. Cette circonstance peut être compensée par l’utilisation des moyens auxiliaires appropriés.

Jeune femme avec des béquilles assise sur le canapé et riant. | © pixabay Les moyens auxiliaires sont importants pour pouvoir mener une vie autodéterminée et largement indépendante. (pixabay)

Qu’il s’agisse d’une simple orthèse pour soutenir un pied instable, d’une prothèse de haute technologie pour remplacer un bras manquant ou d’un fauteuil roulant électrique, le marché offre un large éventail d’options. Les solutions logicielles pour les ordinateurs et les smartphones, notamment pour la communication ou le maintien des fonctions vitales, font également partie des moyens auxiliaires.

En Suisse, les assuré-es de l’assurance-invalidité (AI) ont droit à un moyen auxiliaire dont ils ont besoin pour continuer à exercer une activité rémunérée ou pour organiser leur vie quotidienne privée de manière aussi indépendante et autonome que possible.

Avez-vous une question spécifique sur ce thème?

Nous vous répondons sur le forum. C'est anonyme et gratuit.

Posez votre question maintenant!

Qu’est-ce qu’un moyen auxiliaire?

Les moyens auxiliaires comprennent les aides qui peuvent être transportées par les bénéficiaires ou emmenées avec eux lorsqu’ils déménagent. En outre, les aides doivent être nécessaires pour prévenir un handicap imminent, pour assurer le succès d’un traitement curatif ou pour compenser un handicap dans la satisfaction des «besoins essentiels de la vie quotidienne». Dans la mesure où il ne s’agit pas d’un produit de base général. Pour déterminer si des moyens auxiliaires sont nécessaires, il est tenu compte dans chaque cas de la situation individuelle de la personne touchée.

Ordinateur portable qui dit «Just Start» sur l'écran. | © Unsplash Il existe diverses applications pour ordinateurs et smartphones qui peuvent aider les personnes avec handicap. (Unsplash)

Mais qu’entend-on par «besoins fondamentaux de la vie quotidienne»? Il s’agit des domaines suivants de la vie:

  • Alimentation
  • Hygiène et soins personnels
  • Participation à la vie sociale
  • Obtenir des informations (écouter, lire, voir)
  • La mobilité par rapport aux déplacements quotidiens (pas les excursions!)
  • L’intégration sociale et la possibilité de fréquenter l’école dans le cadre de la scolarité obligatoire

Le statut d’un moyen auxiliaire dépend également de sa fonction. Les moyens auxiliaires doivent soit restaurer, remplacer ou faciliter les fonctions corporelles handicapées ou altérées. En outre, ils doivent assurer le succès d’un traitement médical, prévenir la perte d’une fonction corporelle et/ou protéger contre les conséquences d’une telle perte soudaine de fonction.

Moyens auxiliaire ou objet usuel du quotidien?

Cependant, il existe un grand nombre d’outils qui rempliraient ces conditions mais qui ne sont pas considérés comme des moyens auxiliaires. RehaVital donne deux raisons à cela: Soit parce qu’il s’agit des objets usuels qui sont également utilisés par des personnes non handicapées (par exemple: poussettes d’enfants ou matelas), soit parce que les aides ont une faible utilité thérapeutique ou sont relativement bon marché (par exemple: pièces de compression, piles pour appareils auditifs ou fauteuils roulants de sport).

Enregistrement et forme de remise des moyens auxiliaires

Si vous êtes un-e adulte qui demande un moyen auxiliaire pour la première fois, vous devez soumettre le formulaire: «001.002 – Demande de prestations AI pour adultes: moyens auxiliaires» à l’office AI du canton de votre domicile. L’office AI vérifie alors si un droit existe conformément aux dispositions légales. Vous pouvez obtenir le formulaire auprès de cet office ou sur le site internet de l’AVS-AI.

Le médecin met une orthèse autour d'une main. | © Unsplash Des orthèses et autres moyens auxiliaires peuvent être obtenues auprès de l'AI. (Unsplash)

Dans la mesure du possible, ce sont les dépôts de l’AI qui remettent les moyens auxiliaires. Si cela n’est pas possible, l’AI peut autoriser l’achat d’un nouvel outil. L’AI prête normalement des aides particulièrement coûteuses. Ce n’est que dans des cas particuliers que l’AI verse des contributions ponctuelles ou périodiques aux moyens auxiliaires qu’elle a elle-même acheté ou loué.

L’AVS fournit également des aides: si vous êtes à la retraite et que vous n’avez pas reçu des moyens auxiliaires de l’AI avant d’atteindre l’âge de la retraite AVS, vous pouvez demander une contribution de l’AVS pour certains outils.

Vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir sur le financement des moyens auxiliaires.


Cet article vaut-il la peine d'être lu?

Trouvé une erreur? Signaler maintenant.

Quelles sont vos expériences?