Formations pour les personnes handicapées

Les personnes souffrant d'un handicap physique ou mental sont souvent confrontées à de nombreux obstacles durant leur acquisition d’une formation professionnelle ou scolaire. Les mesures de compensation des désavantages donnent cependant aux jeunes et aux adultes handicapés une chance d'accéder au marché du travail.

En Suisse, l'égalité des chances pour tous les citoyens est inscrite dans la Constitution fédérale. Afin de réaliser cette égalité des chances, des mesures compensatoires doivent être prises en cas de désavantages provenants par exemple d'un handicap. Par compensation des désavantages, on entend des mesures spécifiques visant à éliminer ou du moins à réduire les désavantages causés par un handicap.

Enseignement scolaire: école et université

De nos jours la formation scolaire commence toujours plus jeune, déjà dans les établissements préscolaires. L'intégration des enfants handicapés à cet âge semble plus simple que à un âge plus avancé. Il est donc souvent recommandé que les enfants handicapés et non handicapés aillent ensemble à l'école maternelle. Lorsqu'il s'agit de commencer l'école, le meilleur choix varie d'un enfant à l'autre. Certains parents et/ou enfants, choisissent une école d'enseignement spécialisé, tandis que d'autres préfèrent une école ordinaire.

Il est important non seulement d'« intégrer » les élèves, mais aussi de les « inclure ». L'inclusion consiste en l'établissement d'un système dans lequel chacun peut s'engager à part égale. Contrairement à l'intégration, qui est souvent axée sur des cas individuels, ou sur l'intégration à temps partiel d'enfants ou de jeunes ayant des besoins éducatifs spéciaux dans une seule classe dans une école, l'inclusion consiste en la création d'un environnement ou l'intégration est la norme au lieu de l'exception.

Lorsque les personnes handicapées choisissent d'étudier, de nombreuses questions se posent. Quels collèges et universités offrent l'infrastructure la plus accessible possible? Y a-t-il des conseils et un soutien disponibles au niveau local? Où puis-je trouver un appartement et la ville est-elle adaptée aux personnes handicapées? Il est possible de répondre à ces questions grâce à une planification précoce et à un examen approfondi des options disponibles. Les centres de conseil créés spécialement à cette fin peuvent aider. De plus en plus, les universités et les écoles supérieures suisses s'engagent à réduire au minimum les obstacles et les difficultés rencontrés par les étudiants handicapés.

Les diplômés universitaires jettent leurs chapeaux en l'air.

De nombreuses universités se sont engagées à fournir une meilleure infrastructure pour les personnes handicapées. (Photo: Unsplash)

Formation professionnelle: apprentissage

Il est déjà difficile de trouver un apprentissage qui nous convient sans handicap, un handicap semblerait donc rendre la question encore plus difficile. Il reste néanmoins bien sur possible pour les jeunes et les adultes handicapés de trouver un apprentissage super. Les conseils pour trouver un emploi pour les jeunes handicapés sont les mêmes que pour les jeunes non handicapés: « N'abandonnez pas ! Rédiger 50 à 100 lettres de candidature pour un apprentissage est malheureusement la norme », explique le conseiller en orientation professionnelle AI de Berne. Après avoir terminé avec succès un apprentissage, les conseillers en orientation professionnelle IV fournissent également une aide au placement, conformément à la loi AI. Les jeunes sont accompagnés pendant six mois. « Si aucun emploi ne peut être trouvé d'ici là, il faut clore l'affair et Pro Infirmis en devient responsable », dit le conseiller en orientation professionnelle.