Déficience intellectuelle, diagnostic, symptômes, causes

Qu’est-ce qu’une déficience intellectuelle ? De nombreuses institutions se sont penchées sur la question et proposent les définitions suivantes.

« La capacité sensiblement réduite de comprendre une information nouvelle ou complexe, et d’apprendre et d’appliquer de nouvelles compétences (trouble de l’intelligence) ». C'est ainsi que l'organisation mondiale de la santé (OMS) définit un déficience intellectuelle. La définition de l'American Association on Intellectual and Developmental Disabilities (AAIDD) est plus précise, stipulant qu'un individu est considéré comme souffrant d'une déficience intellectuelle si les trois critères suivants s'appliquent à un individu: le quotient intellectuel (QI) de l'individu en question est inférieur à 70-75, de graves limitations du comportement adaptatif sont présentes, et ces conditions se sont manifestées avant l'âge de 18 ans. Il est également souvent appelé « trouble d'apprentissage »  si il est identifié à l'école, par exemple dans le cas d'un handicap intellectuel.

Diagnostic de déficience intellectuelle

Un test des capacités intellectuelles peut apporter des éclaircissements sur la présence d'une déficience intellectuelle, mais il ne doit jamais être effectué seul. En même temps que ce test, il faut aussi examiner le comportement adaptatif de la personne concernée. Les restrictions du comportement dit adaptatif s'étendent généralement à des domaines de la vie quotidienne. Selon le degré de la déficience intellectuelle, la capacité d'autodétermination, la capacité de vivre et de travailler en communauté, la communication et autres peuvent être altérées.

Divers médicaments | © pixabay

Des médicaments contre les symptômes de la déficience intellectuelle font actuellement l'objet de recherches. (Photo: Pixabay)

Symptômes d'une déficience intellectuelle

Dans la plupart des cas, un trouble d'apprentissage est apparent chez la personne souffrant d'une déficience intellectuelle. Cela est souvent dû à des dommages ou à des dysfonctionnements du cerveau. Ces déficiences sont généralement découvertes dans la petite enfance et peuvent s'accompagner d'autres retards de développement. Cependant, il est important de diagnostiquer la connexion de manière professionnelle et de ne pas se laisser troubler par des symptômes individuels. 

Les causes de la déficience intellectuelle

Tout ce qui peut affecter le développement du cerveau peut être considéré comme une cause de déficience intellectuelle; une cause peut survenir peut avant, pendant ou après la naissance ou voir encore dans l'enfance. Des facteurs génétiques, la consommation d'alcool pendant la grossesse, la méningite, le manque d'oxygène à la naissance ou même un accident, entre autres, peuvent déclencher une déficience intellectuelle. Le syndrome de Down est l'une de ses causes génétiques les plus courantes.