Un phare rouge au bord de la mer avec des personnes dispersées sur les rochers qui l'entourent | © Unsplash

Burnout - Traitement et pronostic

Le syndrome d'épuisement professionnel est un problème grave, il est donc important d'y prévenir. Toutefois, en cas d'épuisement professionnel, il existe de nombreuses possibilités de traitement. Les chances de guérison ne sont pas mauvaises, mais dans le pire des cas l'épuisement professionnel peut entraîner une incapacité permanente à travailler.

Le syndrome d'épuisement professionel doit être évité si possible car il peut avoir des conséquences néfastes à long terme, la prévention de cette maladie est donc cruciale. Toutefois, si des signes et des symptômes  de burnout sont déjà présents, il est important d'entamer un traitement professionnel dès que possible.

Traitement

Il existe de nos jours plusieurs manières de traiter l'épuisement professionnel. La plupart du temps, plusieurs de ces options de traitement sont combinées et adaptées individuellement à la personne concernée. Le type de traitement dépend de la phase du processus de burnout dans laquelle se trouve la personne.

La première et plus importante étape: discerner la maladie

Au début de chaque traitement contre l'épuisement professionnel, la personne concernée doit d'abord admettre qu'elle souffre de burnout ou qu'elle est en voie d'en souffrir. Reconnaître les symptômes et demander ensuite de l'aide est l'une des étapes les plus difficiles et les plus importantes sur le chemin de la guérison.

Il est crucial que la personne concernée admette elle-même que son comportement contribue à sa situation négative, car ce n'est que lorsque cela se produit que le problème peut être résolu. Afin de stimuler cette prise de conscience, les gens se tournent souvent vers les témoignages et les groupes d'entraide.

L'intervention rapide en cas de crise comme option à un stade précoce

Si la personne concernée se trouve encore à un stade précoce du burn-out, des interventions à une petite échelle sont généralement suffisantes pour combattre l'épuisement. Une intervention rapide en cas de crise ou une courte thérapie peut déjà faire beaucoup. Ici, l'accent est mis sur le changement de mentalité et l'apprentissage de méthodes de relaxation.

Les patients se concentrent sur l'apprentissage de la gestion du stress, de la gestion du temps et des techniques de relaxation. Il peut être nécessaire de réduire et de rendre plus réalistes les attentes qu'ils ont d'eux-mêmes ou d'apprendre à prendre suffisamment de pauses et à vivre plus sainement. Un changement d'emploi (parfois radical) ou de lieu de travail peut se révèler nécessaire.

Un homme vu de face portant une chemise blanche et des lunettes est assis derrière un bureau, et discute avec un autre homme vu de derrière portant une chemise noire. Les deux hommes sont chauves. | © Pixabay

Si le burnout est détecté à temps, des interventions mineures, telles qu'une brève thérapie, sont souvent suffisantes comme traitement. (Photo: Pixabay)

Soins psychothérapeutiques

Dans les cas plus avancés, la psychothérapie est nécessaire pour traiter le burnout. La forme concrète que cela prend varie beaucoup d'un cas à l'autre, car les causes les causes du burn-out diffèrent d'un individu à l'autre. Les mesures thérapeutiques suivantes sont le plus souvent utilisées :

  • La thérapie comportementale, pour éliminer les idées fausses et les modèles de comportement.
  • La schémathérapie, comme extension à la thérapie comportementale
  • La psychologie des profondeurs, pour renforcer l'estime de soi
  • La thérapie de pleine conscience, pour soigner une tendance au multitasking
  • La thérapie de groupe pour créer un dialogue avec d'autres personnes et soulager le stress
  • La thérapie corporelle et le sport pour retrouver la connaissance de ses propres besoins et pour augmenter la conscience de son corps et la confiance en soi.

Dans les cas particulièrement graves de burn-out, un séjour à l'hôpital dans une clinique spécialisée dans ce domaine peut également être nécessaire. 

En fin de compte, la psychothérapie, qu'elle soit ambulatoire ou hospitalière, vise toujours à aider la personne affectée à trouver des stratégies pour faire face au stress, à accroître la conscience de soi et à créer des attentes réalistes.

Thérapie de l'épuisement professionnel à l'aide de médicaments

Il n'existe pas de médicaments spécifiques qui aident à lutter contre l'épuisement professionnel. Toutefois, si la personne concernée souffre de symptômes de dépression, les antidépresseurs peuvent être utilisés comme mesure complémentaire à court terme. Il convient de noter qu'ils peuvent entraîner des effets secondaires, de sorte que leur utilisation doit toujours être discutée avec le médecin responsable.

Les thérapies complémentaires

En plus de la psychothérapie et d'autres mesures, des approches médicales complémentaires peuvent également être utilisées si nécessaire. Il s'agit, par exemple, de la phytothérapie, des traitements à base d'eau (hydrothérapie), des massages ou de la médecine traditionnelle chinoise

Il est important que vous ne vous en remettiez pas uniquement à ce type de thérapie. La psychothérapie est nécessaire dans tous les cas et ne peut être remplacée par des mesures complémentaires.

Pronostic pour le traitement

Comme pour de nombreuses autres maladies, l'ancienne règle de base s'applique syndrome d'épuisement professionel: plus tôt le problème est reconnu et traité, meilleures sont les chances de guérison. Si l'épuisement professionnel est détecté à temps, même des interventions mineures peuvent suffire à le traiter avec succès. Afin d'éviter des rechutes ultérieures, il est cependant important que la personne concernée apprenne à mieux gérer son stress. Il convient également de veiller à ce que la personne concernée retrouve de la stabilité sociale et financière.

Le burnout peut devenir très grave s'il n'est pas détecté et traité sur une longue période. Dans ce cas, des dommages à long terme peuvent se produire, ce qui peut avoir des conséquences négatives pendant des mois ou des années. Dans le pire des cas, l'épuisement professionnel peut même conduire à une incapacité permanente et totale de travailler. Il est donc extrêmement important d'obtenir de l'aide médicale aussi tôt que possible lorsque les premiers symptômes de burn-out apparaissent.


Cet article vaut-il la peine d'être lu?